Vers un renouvellement du label E3D lycée

Nous avons reçu, vendredi 1er février, Marie-Laure JALABERT, inspectrice d’académie – inspectrice pédagogique régionale (IA-IPR) en histoire-géographie et Célène Maquart, chargée de mission « Lycées écoresponsables et vie des lycées » auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif de cette visite était le renouvellement de notre label « Etablissement en Démarche de Développement Durable (E3D) lycée ».

Concernant le collège, l’oral de labellisation avait eu lieu au rectorat de Lyon le 8 mars 2016 devant le comité académique de pilotage EDD présidé par Alban Heinrich, IA-IPR de physique-chimie, coordonnateur académique EDD.

Vers un renouvellement du label E3D 1

C’est autour d’un repas, organisé dans le cadre de la 2ème « journée 0 déchet », que nous avons commencé à échanger sur nos projets d’éducation au développement durable. Pendant que nous dégustions nos fajitas maison, nos blinis à la mousse de thon ou nos aumônières aux crudités, les éco-délégués et animateurs EDD étaient en pleine campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire. Certains expliquaient aux lycéens le sens et l’objectif de cette journée : comment concevoir qu’un quart de la nourriture mondiale parte à la poubelle ? Qui sait que gaspiller un pain équivaut, en termes de bilan carbone, à faire deux cycles de lave-vaisselle ?

Vers un renouvellement du label E3D 2Vers un renouvellement du label E3D 3Vers un renouvellement du label E3D 5

D’autres, triaient les plateaux des élèves dans le but de peser leurs restes alimentaires. Ce jour-là, nous n’avons pas atteint notre objectif « zéro déchet » mais nous les avons limités à 23g par personne !

Vers un renouvellement du label E3D 4Vers un renouvellement du label E3D 6

Après le repas, nous avons accompagné mesdames Jalabert et Maquart dans le parc afin de leur faire découvrir le potager biologique, la spirale aromatique, l’oasis-nature avec son hôtel à insectes et le composteur.

Vers un renouvellement du label E3D 7

A 14h30, de retour dans les bâtiments, Sandrine Widemann, directrice de Mongré, a lancé la réunion en mettant en perspective la place l’EDD dans le projet d’établissement. Ensuite, nous avons détaillé les actions pédagogiques phares du lycée :

  • l’éco-mobilité ;
  • la participation au festival « Mode d’emploi » organisé par la Villa Gillet ;
  • les échanges solidaires avec le Togo et avec les restos du cœur de Villefranche Sur Saône ;
  • la participation au projet « Lire pour demain » organisé par la MNE et la Région ;
  • le travail annuel interdisciplinaire autour de la thématique de la montagne.

Franck Segretain (assistant de gestion), Pascal Dupuy (chef cuisinier) et Clémence Gaillard (diététicienne chez Coralys) ont également exposé les choix, les actions et les aménagements mis en place à Mongré dans une démarche HQE.

Vers un renouvellement du label E3D 8Vers un renouvellement du label E3D 9Vers un renouvellement du label E3D 10

De 15h30 à 16h30, nous nous sommes tous rendus au CDI afin d’assister à un débat mené par les élèves de seconde 2 et organisé conjointement par Sylvie Crouzier, (professeure d’histoire-géographie et d’EMC) et Tatiana Bongrand (enseignante de SVT) à l’occasion de cette journée de sensibilisation :

« Sera-t-il possible qu’un jour la Terre ne puisse plus nous nourrir ? »

Vers un renouvellement du label E3D 11Vers un renouvellement du label E3D 13Vers un renouvellement du label E3D 14Vers un renouvellement du label E3D 15Vers un renouvellement du label E3D 18

Enfin, après un dernier échange, le comité d’évaluation EDD nous a félicités pour la continuité, la qualité et la diversité de nos projets ainsi que pour l’implication et l’enthousiasme des éco-délégués. Il nous a informés du fait que notre label sera reconduit pour quatre ans mais sans préciser le niveau atteint : 1- Engagement de la démarche, 2-Approfondissement, 3-Déploiement. Nous le découvrirons lors de la cérémonie officielle, en présence de madame la Rectrice le 25 mai, ou le 8 juin.

Cécile Lecocq-Hubert, professeur référent EDD

La labellisation E3D

La labellisation E3D
Notre collège avait demandé une labellisation E3D (établissement en démarche de développement durable) pour ses projets de développement durable. Sur une cinquantaine d’établissements visités par des inspecteurs et autres responsables missionnés, 27 collèges de l’académie de Lyon, dont MONGRE, ont été retenus.
Le 17 avril 2014, se sont retrouvés à Lyon au collège Gilbert Dru, les responsables DD de ces 27 collèges ainsi que des chefs d’établissements, des CPE, des gestionnaires… pour échanger sur leurs pratiques et travailler par ateliers (partenariat, communication et évaluation des projets et des élèves) sur les difficultés rencontrées lors de la mise en place de leurs projets.
Au cours de la matinée, 2 représentants de collèges ont présenté leurs actions. Par exemple, un travail d’élèves de 5° en géographie à l’éco-collège de VEAUCHE (42) ou bien un jeu de rôle mis en place en classe de SVT au collège du PILAT (42).
Au cours de l’après-midi, 3 autres intervenants ont exposé leurs expériences : un débat en classe de 3° SVT au collège international de FERNAY VOLTAIRE (38), la réalisation d’un lombricomposteur au collège de MORNANT (69) et une réflexion active sur la politique d’achats « bio » par la gestionnaire du collège des Battières (Lyon 5°).
En parallèle de ces prestations, chaque collège présentait ses réalisations sous forme de panneaux, de maquettes…
Ces labellisations de collège E3D donneront lieu, selon les départements, à des aides financières comme dans l’AIN avec des subventions de l’ordre de 5000€ ou à des aides humaines comme dans la LOIRE avec la création d’un nouveau métier « animateur 3D », un lien entre l’équipe pédagogique et l’équipe technique. Dans le RHÔNE, c’est-à-dire pour Mongré, rien n’a encore été proposé pour la rentrée de septembre 2014 …
A la fin de cette journée, nous sommes repartis avec de nouvelles pistes de travail et d’actions pour notre collège et ses éco-délégués pour la prochaine rentrée 2014 – 15:
* implication de tout le personnel de Mongré ;
* intéractions entre 4°/3° – primaire et 3° – lycée ;
* parcours pédagogique dans l’établissement avec installation de panneaux explicatifs dans le parc ;
* compostage.

Brigitte Carpentier et Nathalie Chapel